Comment avoir un muscle strié en musculation ? – C&P Nutrition

Votre satisfaction est notre priorité

Des produits labellisés

Le meilleur de la Nutrition livré chez vous en 24h

Une équipe à votre disposition 24h/24 et 7j/7

+200'000 clients satisfaits

contact@cpnutrition.com

Comment avoir un muscle strié en musculation ?

Grosse polémique à ce sujet, 90% des gens sont complètement perdus pour répondre à cette question à l'allure compliquée : comment avoir un muscle strié en musculation ?

Dans cet article, on vous donne le secret définitif pour strier votre physique et passer d'un corps à l'aspect volumineux plein d'eau à un corps strié et découpé. Voyons cela.

ON CASSE LE MYTHE

Alors on entend de tout, des admirateurs de séries longues aux détracteurs des variations d'entraînement, les suppositions vont dans tous les sens. 

Pour rester plus simple et concret sur le plan physiologique, un muscle strié est tout simplement un muscle dense et nettement visible sous la peau par un corps sec et dépourvu de rétention d'eau.

En d'autres termes, vous pouvez avoir construit autant de masse musculaire que vous le voulez, si vous la cachez sous 3 centimètres d'eau et de gras, vous garderez un aspect rondouillet toute l'année.

Il y a pourtant un détail intéressant à développer comme nous allons le faire plus bas, la qualité et la densité des fibres musculaires.

RÈGLE N°1 : L'ASPECT DE LA DIÈTE

En position principale, la diète passe prioritaire pour strier un muscle car, comme citée plus haut, sans définition musculaire et sans niveau de graisse corporelle bas, adieu les stries. 

La solution va donc être d'adopter une alimentation pour la sèche, particulièrement faible en hydrates qui créent de la rétention d'eau, et riche en potassium pour retenir plutôt les cellules d'eau à l'intérieur du muscle qu'entre la peau et le muscle. 

RÈGLE N°2 : INVERSER LA LOCALISATION DU VOLUME D'EAU

Le problème majeur d'un corps à l'aspect plein de flotte, c'est effectivement la flotte ! Localisée en règle générale entre la peau et le muscle, elle vient "voiler" l'aspect de la peau et supprimer toutes traces de définition musculaire. Il sera donc inutile si l'on fait de la rétention d'eau de chercher à obtenir un muscle strié.

La solution : Utiliser un diurétique en complément alimentaire et augmenter les apports en potassium. En effet d'un côté, le diurétique grâce à sa composition, va drainer le volume d'eau excédant, de l'autre côté le potassium va permettre une rétention de cellule d'eau plus importante à l'intérieur du muscle. 

Cela aura l'effet de coller le muscle sur la peau tout en lui donnant un aspect plus "plein" et dense.

RÈGLE N°3 : LA QUALITÉ DE L'ENTRAÎNEMENT

Même si l'entraînement joue un rôle mineur dans l'aspect strié de nos muscles, il est malgré tout important de travailler sous différentes formes et intensités pour développer une meilleure densité musculaire.

Explication : Le muscle se compose de 3 types de fibres musculaires, des fibres rapides (celles qui sont recrutées lors de mouvements courts et rapides), des fibres moyennes lentes (intermédiaire entre les 2) et les fibres lentes (sollicités dans les intensités moyennes mais plus longues).

Dans cette logique de fonctionnement biologique, il sera intéressant de travailler toutes les fibres musculaires lorsque l'on s'entraîne en musculation par des séries lourdes mais courtes, des séries moyennes mais plus longues et des séries vraiment très longues pour aller chercher différentes fibres musculaires à recruter.

Entre alors en jeux : les séries dites de "force pure" situées entre 1 à 5 reps, les séries dans une plage de répétition plus longue mais moins lourdes situées entre 6 à 12 reps et les séries longues de 12 répétitions et plus. 

La charge, le cycle d'entraînement, le type de tension (temps et angle) ou la vitesse va jouer un rôle pour augmenter la qualité de vos fibres musculaires.

RÈGLE N°4 : LA CROISSANCE MUSCULAIRE

Bien entendu après avoir cité toutes ces solutions pour strier un muscle aussi bien à l'entraînement que dans votre alimentation, si vous ne progressez pas musculairement rien ne se passera.

Il sera donc primordial de créer un déficit et une déchirure des fibres musculaires à l'entraînement pour ensuite les reconstruire et les augmenter avec la nutrition. 

Un complément de whey protéine ou des bcaa peuvent améliorer grandement votre progression physique et augmenter la croissance musculaire.

VOIR LE PACK SECHE