Muscler ses mollets  – C&P Nutrition

Votre satisfaction est notre priorité

Des produits labellisés

Le meilleur de la Nutrition livré chez vous en 24h

Une équipe à votre disposition 24h/24 et 7j/7

+200'000 clients satisfaits

contact@cpnutrition.com

Muscler ses mollets 

Vous l’avez sans doute déjà remarqué en salle de gym : en règle générale, les amateurs de musculation préfèrent muscler exclusivement le haut du corps. Le résultat ne manque pas de marquer les esprits car le corps perd de son équilibre et de son homogénéité. 

On est devant un haut du corps musclé et un bas du corps chétif. Certains ajoutent à la fin de leurs séries quelques exercices pour les jambes ou pour muscler les mollets, mais ils n’atteignent que rarement le résultat escompté. 

Si certains négligent, consciemment, le bas du corps, d’autres sportifs en revanche trouvent que se forger des mollets impressionnants est extrêmement difficile voire impossible.

Nous vous proposons dans cet article quelques astuces qui vous permettront d’être satisfait du développement musculaire de vos mollets. Vous n’aurez plus d’excuses pour délaisser le développement de vos mollets et le façonnement d’une  musculature parfaite.

MUSCLER SES MOLLETS UNE AFFAIRE D'ESTHÉTIQUE 

L’aspect esthétique des mollets a toujours préoccupé la gent masculine et féminine. Un mollet peu développé a été considéré, dans le passé, comme un signe de faiblesse ou d'infériorité. 

L’on pouvait lire en 1913 dans un précis d’anthropologie pédagogique de Maria Montessori  ceci : « il est bien connu que les singes n'ont pas de mollets, et encore moins existent-ils parmi les ordres inférieurs de mammifères ». 

Aujourd’hui, bien plus qu’une question d’esthétique, l’importance physiologique du mollet joue un rôle important dans la santé. Certains médecins ont même proposé la circonférence du mollet comme indicateur pour estimer ou prédire certains risques pour la santé.

COMMENT DÉVELOPPER DES MOLLETS EN BÉTON 

Les mollets ont pour rôle l'équilibre du corps et l'extension du pied. Comme dit plus haut, la musculation des mollets est souvent négligée par les pratiquants de musculation pour deux principales raisons :

Ceux qui en ont déjà (de part leur prédisposition génétique), ne cherchent pas à les faire muscler davantage.

Ceux qui n'en ont pas, croient qu'il n'est pas possible de les entretenir et les faire grossir.

C’est totalement faux. Les mollets sont comme le reste des muscles du corps, pour les faire grossir, il suffit de les entraîner convenablement.

Si vous vous contentez de travailler vos mollets comme des muscles secondaires, vous n’atteindrez jamais un résultat satisfaisant.

Pour des mollets musclés et athlétiques, il n'y a qu’une seule solution, travailler les mollets comme un groupe musculaire prioritaire. 

Finis donc les exercices de fin d’entraînement. Occupez-vous de vos mollets comme si vous vous occupiez de vos pectoraux ou de vos biceps. 

Pour atteindre l’hypertrophie des mollets, vous devrez augmenter progressivement et continuellement la charge.

Dans cet article, nous proposerons aux sportifs des séries d’exercices longs, un type d’entraînement adapté pour la plupart des athlètes. 

Et pour cause, les mollets réagissent aux longues séries de 20 répétitions plutôt qu’à des séries de 8 ou de 12 répétitions vu que ces muscles sont destinés à être sollicités quotidiennement. 

COMPRENDRE LE FONCTIONNEMENT DU MOLLET

Le mollet, ou triceps sural, est composé de trois faisceaux musculaires, qui viennent former le tendon d'Achille à la partie inférieure de la jambe, le muscle gastrocnémien (jumeau interne et externe) dont l'insertion se fait au-dessus du genou, le muscle triceps sural et le muscle soléaire, situé au-dessous, et s'insère sous le genou.

En musculation, il est toujours important de comprendre l’anatomie pour pouvoir cibler les muscles responsables de l’équilibre du corps.  

L’intérêt de comprendre l’anatomie du mollet vient de la forme des muscles qui le constitue. En effet, il est plus aisé d’entraîner le muscle gastrocnémien, par exemple, étant donné qu’il est plus gros, plus volumineux et plus visibles. 

En revanche, pour gagner en force, mieux vaut s’attaquer, en plus du muscle gastrocnémien, au muscle soléaire vu que ce dernier fournit plus d'effort quand la jambe est fléchie.

UN EXERCICE SIMPLE POUR MUSCLER SES MOLLETS

Pour gagner en force et en volume, l’on va travailler avec un exercice de base: l'extension debout.

Nous commencerons par cibler le muscle soléaire par des exercices composés d'élévation des talons. 

Les extensions des mollets sont l'exercice le plus aisé et le plus courant pour se muscler les mollets. Le mouvement se réalise en amplitude complète, de l'étirement des mollets en position basse jusqu'à atteindre la contraction maximale en relevant les talons le plus haut possible. 

Commencez par réaliser 20 répétitions, ensuite, vous pouvez augmenter progressivement la charge sur l'arrière de vos épaules et atteindre ainsi la congestion.  

Il est important de travailler lourd pour augmenter le volume de ses mollets, le tout en respectant la technique et le nombre de répétition.

MUSCLER SES MOLLETS ET GAGNER DE LA PUISSANCE

Vous êtes nombreux à nous demander comment obtenir une bonne prise de masse sèche pour vos mollet ainsi que le reste du corps.

Pour cela nous vous conseillons de tester Pure Isolate

Une protéine parfaite en sèche ou en prise de masse sèche ! 

Le grand intérêt de Pure Isolate provient de sa faible teneur en glucides et en lipides qui en fait une protéine idéale pour les personnes qui cherchent à augmenter leur masse musculaire maigre sans prendre de poids ni de graisses inutilement.

L'assimilation ultra rapide de l'isolat qu'elle contient permet d'apporter immédiatement et durablement tout ce dont vos muscles ont besoin pour progresser et construire ou reconstruire les fibres musculaires rapidement.

DÉCOUVRIR PURE ISOLATE